Tripartite : Des entreprises apportent leur contribution au débat

Tripartite : Des entreprises apportent leur contribution au débat
Tripartite : Des entreprises apportent leur contribution au débat

 

Débat : A la veille de la tripartite entre le gouvernement, UGTA et les organisations patronales, qui sera consacrée au plan national de relance socioéconomique, le Groupement algérien des acteurs du numérique (GAAN) a décidé d’apporter sa contribution à l’enrichissement du débat sur les enjeux majeurs du développement de l’économie nationale, en soumettant au gouvernement une série de propositions.

Actions :

Les actions de ce groupement, affirment ses responsables, s’inscrivent en droite ligne des objectifs de cette rencontre,

que sont notamment la consolidation du plan national de relance socioéconomique, l’édification d’une nouvelle économie nationale

sous-tendue par la diversification des sources de croissance, l’économie du savoir, la transition énergétique et la gestion rationnelle des richesses nationales.

Afin de susciter un débat autour de l’apport des Technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le développement de l’économie nationale, le GAAN a émis des recommandations qui peuvent susciter l’intérêt de toutes les parties concernées.

«Nous avons une série de propositions concrètes sur l’apport du digital dans l’essor de l’économie nationale, la construction d’un écosystème de digitalisation des différents secteurs d’activité, notamment la mise en place de plateformes numériques pour les services publics (e-gouvernance)», notent les animateurs de ce groupement.

Il y a lieu de rappeler que le GAAN, qui est un groupement d’entreprises algériennes activant dans le domaine du numérique, réunit des acteurs majeurs du numérique algérien et ambitionne, selon ses responsables, de s’impliquer davantage dans le débat relatif à l’apport de la digitalisation à la société d’une manière générale et à l’économie nationale en particulier.

Faut-il rappeler que les travaux de la tripartite s’ouvriront demain et traitera, entre autres dossiers, des incidences causées par la pandémie de coronavirus sur l’économie nationale.

Les participants se pencheront aussi sur le secteur de la micro-entreprise et des start-up. A cet effet, un point de la situation précis et chiffré de ce qui a été fait, notamment la mise en œuvre du fonds spécial qui leur a été dédié, devra être présenté à cette occasion. 

source : elwatan.com

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like